Bienvenue !

Un annuaire des utilisateurs de la traction animale !

Prommata crée un carnet d’adresse interractif qui regroupe les utilisateurs de la traction animale agricole : agriculteurs, paysans, jardiniers, prestataires de service, amateurs, jeunes installés, associations, etc.
Vous souhaitez en savoir plus ou participer au projet ? Cliquez ici !

Avertissement au visiteur
Ce site est actuellement en phase de construction collaborative à l’image du travail accompli dans l’association. N’étant pas des spécialistes, nous vous prions de bien vouloir pardonner les imperfections et changements parfois subits que vous pourriez constater pendant cette période, et si vous avez des remarques, n’hésitez pas à nous en faire part ! MERCI !!!
Le multilinguisme est enfin disponible sur le site ! Nous allons maintenant pouvoir traduire le site dans plusieurs langues pour étendre notre mission de promotion de la traction animale au monde entier !
Si vous le souhaitez vous pouvez vous aussi participer à cet effort de traduction. Il vous suffit de choisir une page, de la traduire dans votre langue, et de nous renvoyer le texte. Nous nous chargerons alors de le mettre en ligne pour que cette page soit disponible dans une nouvelle langue !

PROMMATA est une association à but non lucratif créée en 1991 par des paysans français persuadés que la Traction Animale Moderne est un moyen pour soutenir et développer l’agriculture paysanne et revitaliser l’espace rural.
En effet, nous pensons que la Traction Animale Moderne, est la composante d’un développement agricole intelligent et durable, en Europe et ailleurs dans le monde car elle permet, ainsi que vous le découvrirez au fil de ce site :

  • De mettre l’homme au centre d’un système productif compétitif respectueux de l’environnement
  • De limiter le recours à l’emprunt des paysans qui s’installent
  • L’installation sur de petites surfaces
  • L’indépendance énergétique et l’autonomie du paysan
  • La mise en œuvre de techniques agricoles innovantes à la pointe de l’agriculture biologique (non labour, culture sur butte, zaï mécanisé, ...)
  • La production d’aliments sans créer de pollution (CO2, carburants, plastique de paillage...)
  • La valorisation des territoires à fort handicap naturel
  • Des productions diversifiées adaptées à la vente directe
  • La réhabilitation des animaux de trait : ânes, mules, vaches et chevaux
PNG - 13.8 ko

Vous allez aussi pouvoir découvrir le porte-outils moderne à traction animale le plus diffusé dans le monde  : la KASSINE ! Mise au point par des paysans, en évolution constante, plusieurs fois primée, elle a déjà séduit plus de 600 utilisateurs en Europe et plusieurs milliers d’utilisateurs dans le monde à partir des ateliers autonomes que nous avons créés et auxquels nous cédons gracieusement tous les droits de fabrication. C’est ça l’esprit PROMMATA pour l’agriculture, mais aussi la société de demain d’hommes libres intégrés à leur environnement !

Pour réaliser ces objectifs, l’association PROMMATA agit à trois niveaux :

Voici quelques photos et vidéos pour vous donner un avant goût de ce que vous pourrez trouver sur notre site. Vous pouvez aussi vous rendre sur notre chaine youtube pour voir l’ensemble de nos vidéos.
Alors bon surf !!! Et si vous avez été convaincus, n’hésitez pas à soutenir cette initiative en adhérant, en parlant de nous ou en faisant un don en cliquant sur la feuille en logo en bas à droite.

Calendrier des formations

PDF - 273.1 ko
Le Kanol avec un timon, en traction rigide

Der Verein

 Verein zur Förderung moderner Geräte für Landwirtschaft mit Zugtieren seit 1991

PROMMATA :
Gemeinnütziger Verein (nach dem Französisch Gesetz von 1901)
09420 RIMONT – Ariège Frankreich
0033 / 5 61 96 36 60
communication chez prommata.org
www.prommata.org

Für :

  • eine Entwicklung zur Qualität, Vielfalt und Nachhaltigkeit der Landwïrtschaft
  • eine Wiederbelebung der Aktivitäten, um dem Zugtier seinen Platz wiederzugeben
  • eine Verbesserung der ländlichen und städtischen Umwelt

PROMMATA bietet den Gärtnern, Bauern, Winzern, Landwirtschaftsstudenten :

  • Pläne, Konstruktionen und Versuchen unter wirklichen Bedingungen der Prototypen durch leidenschaftliche Biobauern je nach den besonderen Anforderungen der Vereinsmitglieder
  • Moderne, schon erprobten Geräte, in einer Vereinswerkstatt hergestellt
  • Kurse werden geboten durch Biobauern, Forstarbeiter, Ausbilder von Zugtieren an ihrem jeweiligen Arbeitsort
  • Informationen und Service
  • Internationale Missionen, Kooperation

Das MAMATA ist ein bewährtes Konzept, durch Jean NOLLE erfunden und von PROMMATA entwickelt : moderne Geräte für die Landwirtschaft mit Zugtieren

  • Schlichtheit
  • Vielseitigkeit
  • Vereinheitlichung
  • Robustheit
  • Evolution

Das Crochaxe : leichte und universelle Auswechselbarkeit der Geräte

Die moderne Konzeption der Geräte und Geräteträger MATATA erlaubt alle Anpassungen an das jeweilige Zugtier und die Art der Arbeit. Die Geräte, leicht und handlich, sind für Bodenarbeiten aller Art, Transport und Erstbearbeitung von Brachland entwickelt und passen zu den verschiedenen Bodentypen vor allem für schwierige und schwer zugängliche Grundstücke.

Die Nutzung der Zugtierkraft erlaubt :

  • eine allgemeine Verbesserung des Umwelt durch : Einsparung fossiler Energie, natürliche Düngung, Erschluss von schwierigem Gelände, Abwesenheit von schädlichem Lârm und Verschmutzung ;
  • dem Landwirt einen menschlichen Arbeitsrythmus wieder zu finden ;
  • dem Bearbeiter der Erde eine langjährige Verschuldung zu vermeiden, die Motorisation durch ihre teuren Anschaffungen mit sich gebracht hat ;
  • die Zugtiere zu erhalten, indem sie wieder in die menschlichen Aktivitäten einbezogen werden.

 PROMMATA est une association à but non lucratif, régie par la loi de 1901

L’association PROMMATA a été crée dans le but de développer la traction animale moderne pour soutenir et favorises l’agriculture écologique et paysanne. Elle a été crée en 1991 sous le parrainage de Jean Nolle, qui lui a légué trois porte outils et leurs plans de fabrication : le Polynol, qui a inspiré notre MATA ; l’Ariana, que nous espérons reprendre bientôt ; et le Kanol « le plus petit porte-outils du monde » qui a inspiré notre Kassine.

L’association a pour but de soutenir et favoriser l’agriculture paysanne, par le développement de la Traction Animale Moderne. Elle se fixe pour cela les missions suivantes :

  1. Promouvoir la traction animale pour une agriculture paysanne moderne, écologique et « à taille humaine »
  2. Donner les moyens techniques aux paysans d’aujourd’hui de vivre de l’agriculture en traction animale, en diminuant la pénibilité et augmentant la productivité, tout en restant à taille humaine
  3. Permettre à chacun, autant en France que dans le monde entier, d’accéder à la traction animale moderne en agriculture
  4. Développer des méthodes alternatives de travail du sol

Ceci se traduit concrètement par :

  • Des actions de Recherche et développement du Matériel Agricole Moderne A Traction Animale (le MAMATA) : plusieurs centaines d’heures consacrées chaque année par des paysans bénévoles à la création et aux tests de prototypes et de méthode de culture respectueuses de l’environnement
  • La création et la diffusion d’informations sur la Traction Animale Moderne (la TAM) et sa promotion à travers des publications, la participation à des salons, foires, démonstrations ... (voir la Revue de presse)
  • La Fabrication du MAMATA dans les ateliers de l’association et de la prestation de service auprès des utilisateurs
  • Le Transfert de savoir-faire en traction animale à travers
  • L’animation de l’association et du réseau d’utilisateurs

L’association est installée à Rimont en Ariège (09), dans l’ancienne gare, le long de la voie verte. Elle est administrée par un Conseil d’Administration composée de 7 membres élus parmi les adhérents, et de tous ceux parmi les bénévoles actifs qui souhaitent participer. Aujourd’hui 3 personnes sont employées à temps plein, plus deux personnes qui viennent ponctuellement aider à l’atelier lors des pics de commande, et un volontaire en service civique. A ce jour l’association compte près de 700 adhérents, à qui elle envoie deux fois par an une Lettre aux adhérents. N’hésitez pas à aller les consulter !

La démarche de PROMMATA est purement associative : esprit et but non lucratifs, gestion démocratique.
Les ressources proviennent de la vente de matériel et des formations que nous proposons aux adhérents, et des adhérents (cotisations et dons).
Nous consacrons une part importante de notre temps à la recherche, conception, essais et mise au point de nouveaux matériels, dans nos ateliers de Rimont. Nous proposons également de l’information et de la formation à l’utilisation du MAMATA (Matériel Agricole Moderne A Traction Animale). Dans le cadre de nos missions internationales, l’objectif est toujours le même : l’échange et l’entraide entre paysans par le transfert de technologies simples, peu coûteuses, entièrement maîtrisables et adaptées aux besoins locaux.
Voici la répartition des recettes et dépenses pour l’année 2014 :

« La création de PROMMATA se base sur le constat que « les progrès techniques actuels ne sont pas reçus de façon identique par tous les hommes et que le développement qui en résulte est de moins en moins égal pour tous ; que, de ce fait, il existe de plus en plus d’écart entre les puissants et les faibles, les nantis et les démunis, les riches et les pauvres ; et que les organismes de recherche officiels ou privés, n’apportent pas toute l’attention désirable aux problèmes qui concernent les plus humbles, et en particulier les petits paysans. Par ailleurs, ces derniers trouvent de plus en plus difficilement dans le commerce les biens d’équipement qui leur conviennent, à un prix raisonnable, ce qui les oblige, soit à s’équiper au dessus de leurs moyens, soit à se résigner à la stagnation ».
« L’association a pour but de chercher à combler les lacunes ouvertes par un progrès aveugle, de façon à repousser le fléau de la faim en aidant les petits paysans à produire davantage ce qui, par ailleurs, est le meilleur moyen pour relever leur condition humaine dans la dignité. »

Jean NOLLE

Porta-herramientas y herramientas

 El MAMATA Material para la Agricultura Moderna a Tracción Animal

JPEG - 40.1 ko

Una de las misiones de la asociación PROMMATA es el diseño y la producción de Material para la Agricultura Moderna en Tracción Animal (MAMATA). Siguiendo su fundador Jean Nolle, PROMMATA quiere poner a disposición de los campesinos del mundo máquinas modernas que sean simples, polivalentes y robustas, para favorecer una agricultura sostenible, a escala humana, y respetuosa del medio ambiente.

 Los tres pilares del MAMATA : simplicidad, polivalencia y robustez :

Simplicidad. La herramienta compleja aliena el hombre, mientras que la herramienta sencilla lo libera, es la filosofía de la tecnología adecuada también conocida como tecnología apropiada o intermedia, que aprueba PROMMATA. La tecnología de PROMMATA es a escala humana y las herramientas están al alcance de todos, se puede autoconstruirlos o fabricarlos en cualquier pequeño taller en cualquier lugar del mundo. Así los usuarios pueden fácilmente apropiárselos y adaptarlos a sus propias necesidades. Los costos de fabricación son limitados, lo que pone las herramientas al alcance de la mayoría de los campesinos del mundo. A pesar de su simplicidad las herramientas son muy productivas y ergonómicas, gracias a varios años de desarrollo realizados en cooperación entre campesinos y el taller de PROMMATA.

GIF - 7.6 ko

Polivalencia. Las porta-herramientas pueden estar adaptadas a cualquier cultivo (viña, horticultura, mantenimiento del huerto, cereales, trabajo en el bosque…), cualquier manera de cultivar (en caballones, plano, con o sin labranza…), y estar tiradas por cualquier animal de tiro disponible (caballos, burros, bueyes, mulas, y también dromedario, cebús, elefantes…). Gracias a secciones y sistemas de fijación estandarizados, el usuario necesita solo una porta-herramienta, en el cual puede fijar todo un arsenal de herramientas, que coloca y ajusta en función de sus propias maneras de hacer.

Robustez. PROMMATA hace herramientas para que duren toda la vida, no para obsolescencia programada. Antes de estar propuestas para la venta, las herramientas son probadas por varios años para estar seguro que van a resistir. El resultado es que desde más de 20 años la porta-herramienta Kassine encadenas las estaciones en el mundo entero.

Las herramientas de PROMMATA son calificados de modernas porque son adaptadas a las necesidades de los agricultores hoy en día, y permiten usar técnicas y herramientas modernas como la grada con muelles o los escardadores de dedos Kress. Son también muy adaptadas a las técnicas agrícolas respetuosas del medio ambiente, como la no labranza o la cultura en caballones.

PNG - 456 ko
Otra característica, el lado evolutivo

“Era en marzo 1961 que hablé por primera vez en público de evolución […] Como no es posible de enviar todos los campesinos de maleza a la escuela, ni de poner un profesor debajo cada uno, pienso que las machinas agrícolas polivalentes son el mejor medio que tenemos para suscitar en ellos el deseo de progresar.”
“La Tecnologías evolutiva finalmente no es solamente la puesta en práctica de medios mecánicos simples y eficaz, pero también una nueva forma de justicia social. Dar a los pobres los medios para elevarse por sí mismo, con su trabajo, sin reivindicar, sin mendigar, sin estar al cargo de cualquier persona, y volverse así el equivalente en dignidad a los ricos, está un programa informal, sobrentendido en el ensamblaje de algunas barras de acierro medio-duro.”
Jean Nolle, Machines Modernes A Traction Animale, paginas 459 y 463

 Herramientas para campesinos y por campesinos

JPEG - 41.5 ko

El MAMATA a siempre sido pedido, reflexionado, probado, diseñado, modificado, mejorado (y no es acabado) por los usuarios sí mismo. Los que quieren participar se juntan en el grupo de investigación, donde campesinos y artesanos trabajan juntos en el material. El campesino llega con sus necesidades, como “me gustaría ganar tiempo en el desbrozo” o “necesito una herramienta para des compactar mi suelo”, el grupo habla y busca una solución, el artesano construye un primer prototipo en el taller, que está probado en las granjas de los campesinos de grupo de investigación, en diferentes suelos y condiciones de cultivos. Así se descubre puntos fuertes, otros a mejorar, “es demasiado pesado”, “no es suficiente robusto”… Entonces se vuelve a hablar, y cuando todo el mundo está de acuerdo el prototipo vuelve al taller para estar mejorado. Entonces se necesita varias estaciones para llegar a una buena herramienta que podrá estar validado por el Consejo de Administración. De esta manera el resultado viene del terreno y no sale de la cabeza de una sola persona o de una oficina sin vinculo con el terreno.

 Las diferentes porta-herramientas del MAMATA

La Kassine : la más liviana, polivalente, y especialmente adaptada al cultivo de pequeñas áreas.

El MATA : con sus dos versiones Matavigne (MATA-viña) y Matamaraichage (MATA-horticultura). Es una porta-herramienta más grande, para cultivos de más de un hectárea.

La Ariana : una porta-herramienta de Jean NOLLE, de tamaño intermediar, que no está más producido hoy.

El Polynol : una porta-herramienta de Jean NOLLE para grandes áreas, que fue remplazado por el MATA y no está más producido hoy.

Hay también toda una gama de herramientas asociadas a estas porta-herramientas para realizar todo tipo de trabajo agrícola.

JPEG - 53.8 ko

Otras herramientas independientes han sido desarrolladas por PROMMATA :

El rodillo rompedor de helechos : tres rodillos jaula con brazos para el animal, para luchar contra los helechos sin químicos y en terrenos escarpados.

PROMMATA es una asociación sin ánimo de lucro, todas las herramientas están únicamente disponibles para los socios. Si está interesado, puede contactarnos para tener todas las informaciones necesarias.

Aquí está el folleto de presentación del MAMATA (en francés)

PDF - 3.8 Mo

L’association

JPEG - 18.8 ko

PROMMATA est une association à but non lucratif, régie par la loi de 1901

L’association PROMMATA a été crée dans le but de développer la traction animale moderne pour soutenir et favorises l’agriculture écologique et paysanne. Elle a été crée en 1991 sous le parrainage de Jean Nolle, qui lui a légué trois porte outils et leurs plans de fabrication : le Polynol, qui a inspiré notre MATA ; l’Ariana, que nous espérons reprendre bientôt ; et le Kanol « le plus petit porte-outils du monde » qui a inspiré notre Kassine.

L’association a pour but de soutenir et favoriser l’agriculture paysanne, par le développement de la Traction Animale Moderne. Elle se fixe pour cela les missions suivantes :

  1. Promouvoir la traction animale pour une agriculture paysanne moderne, écologique et « à taille humaine »
  2. Donner les moyens techniques aux paysans d’aujourd’hui de vivre de l’agriculture en traction animale, en diminuant la pénibilité et augmentant la productivité, tout en restant à taille humaine
  3. Permettre à chacun, autant en France que dans le monde entier, d’accéder à la traction animale moderne en agriculture
  4. Développer des méthodes alternatives de travail du sol

Ceci se traduit concrètement par :

  • Des actions de Recherche et développement du Matériel Agricole Moderne A Traction Animale (le MAMATA) : plusieurs centaines d’heures consacrées chaque année par des paysans bénévoles à la création et aux tests de prototypes et de méthode de culture respectueuses de l’environnement
  • La création et la diffusion d’informations sur la Traction Animale Moderne (la TAM) et sa promotion à travers des publications, la participation à des salons, foires, démonstrations ... (voir la Revue de presse)
  • La Fabrication du MAMATA dans les ateliers de l’association et de la prestation de service auprès des utilisateurs
  • Le Transfert de savoir-faire en traction animale à travers
  • L’animation de l’association et du réseau d’utilisateurs

L’association est installée à Rimont en Ariège (09), dans l’ancienne gare, le long de la voie verte. Elle est administrée par un Conseil d’Administration composée de 7 membres élus parmi les adhérents, et de tous ceux parmi les bénévoles actifs qui souhaitent participer. Aujourd’hui 3 personnes sont employées à temps plein, plus deux personnes qui viennent ponctuellement aider à l’atelier lors des pics de commande, et un volontaire en service civique. A ce jour l’association compte près de 700 adhérents, à qui elle envoie deux fois par an une Lettre aux adhérents. N’hésitez pas à aller les consulter !

La démarche de PROMMATA est purement associative : esprit et but non lucratifs, gestion démocratique.
Les ressources proviennent de la vente de matériel et des formations que nous proposons aux adhérents, et des adhésions (cotisations et dons).
Nous consacrons une part importante de notre temps à la recherche, conception, essais et mise au point de nouveaux matériels, dans nos ateliers de Rimont. Nous proposons également de l’information et de la formation à l’utilisation du MAMATA (Matériel Agricole Moderne A Traction Animale). Dans le cadre de nos missions internationales, l’objectif est toujours le même : l’échange et l’entraide entre paysans par le transfert de technologies simples, peu coûteuses, entièrement maîtrisables et adaptées aux besoins locaux.
Voici la répartition des recettes et dépenses pour l’année 2014 :

PNG - 53.6 ko
« La création de PROMMATA se base sur le constat que « les progrès techniques actuels ne sont pas reçus de façon identique par tous les hommes et que le développement qui en résulte est de moins en moins égal pour tous ; que, de ce fait, il existe de plus en plus d’écart entre les puissants et les faibles, les nantis et les démunis, les riches et les pauvres ; et que les organismes de recherche officiels ou privés, n’apportent pas toute l’attention désirable aux problèmes qui concernent les plus humbles, et en particulier les petits paysans. Par ailleurs, ces derniers trouvent de plus en plus difficilement dans le commerce les biens d’équipement qui leur conviennent, à un prix raisonnable, ce qui les oblige, soit à s’équiper au dessus de leurs moyens, soit à se résigner à la stagnation ».
« L’association a pour but de chercher à combler les lacunes ouvertes par un progrès aveugle, de façon à repousser le fléau de la faim en aidant les petits paysans à produire davantage ce qui, par ailleurs, est le meilleur moyen pour relever leur condition humaine dans la dignité. »

Jean NOLLE

The association

JPEG - 18.8 ko

 PROMMATA est une association régie par la loi de 1901

PROMMATA, whose head office and workshop are located in the old railway station of Rimont in Ariege (France), was established primarily to serve and support farmers working with draft animal power.
PROMMATA currently has 350 members and offers several activities : supporting and advising project developers, informing people by publishing "The Members Letter’, building and promoting the Mamata.

 The association functioning

PROMMATA’s approach is purely associative : non profit spirit and goals, democratic management, small scale. Resources come from members (gifts and subscriptions), tools sales, and the formations we give. We spend a big part of our time researching, designing, testing and finishing new tools in our workshop. We share information and give formations for farmer working with draft animals. In our international missions, the goal is still the same : sharing and mutual assistance between farmers by transfering simple, cost efficient, DIY, and locally adapted tools.

“PROMMATA’s creation was based on the assessment that “technical progress is not received equally by all men, and the resulting development is less and less equal for all ; because of this there is a bigger and bigger gap between the powerful and the weak, the privileged and the deprived, the rich and the poor ; and public or private research institutes don’t give enough attention to the most humble people’s problems, especially the small farmer’s. Besides the latter are struggling more and more to find the equipment goods they need at a reasonable price, which force them to either equip themselves beyond their means or either resign themselves to stagnation.”
“The association’s goal is to look for ways to fill the gaps lefts by this blind progress, in order to stretch starvation helping the small farmers to produce more, which is also the best way to rise their human conditions and bing back their dignity”
Jean NOLLE

Porte-outils et outils

 Le MAMATA Matériel Agricole Moderne A Traction Animale

JPEG - 40.1 ko

L’une des missions de l’association PROMMATA est le développement et la production de Matériel Agricole Moderne à Traction Animale (le MAMATA). Dans la lignée de son fondateur Jean Nolle, PROMMATA veut mettre à la disposition des paysans du monde entier des machines modernes, simples, polyvalentes et robustes, pour favoriser une agriculture durable, à taille humaine, et respectueuse de l’environnement

 Les trois piliers du MAMATA : simplicité, polyvalence et robustesse :

Simplicité. L’outil complexe aliène l’homme alors que l’outil simple le libère, c’est la philosophie de technologie appropriée ou technologie intermédiaire à laquelle adhère PROMMATA. La technologie de PROMMATA est à taille humaine et les outils à la portée de tous, fabricables en auto-construction ou dans n’importe quel atelier partout dans le monde. Les utilisateurs peuvent ainsi facilement se les approprier et les adapter à leurs propres besoins. Les coûts de fabrication sont limités, mettant le MAMATA à la portée de la majorité des paysans du monde. Malgré leur simplicité les outils sont particulièrement efficaces et ergonomiques, grâces aux nombreuses années de développement réalisés en lien avec les utilisateurs.

GIF - 7.6 ko

Polyvalence. Le porte-outils peut s’adapter à n’importe quel système de culture (vigne, maraîchage, entretien des vergers, grandes cultures, travail en forêt…), tout type de pratiques culturales (sur buttes, en planches, avec ou sans labour….), et être utilisable avec les animaux de traits disponibles (chevaux, ânes, bœufs, mules, mais aussi dromadaires, zébus, éléphants…). Grâce à des sections et des systèmes d’attache standardisés, l’utilisateur n’a besoin que d’un seul porte-outils, sur lequel il peut monter toute une panoplie d’outils de son choix, qu’il positionne et règle en fonction de ses propres façons de faire.

Robustesse. Des outils conçus pour durer toute une vie, pas programmés pour l’obsolescence. Avant d’être proposés, les porte-outils sont testés pendant plusieurs années pour être sûr qu’ils tiendront. C’est ainsi que depuis plus de 20 ans le porte-outils Kassine enchaîne les saisons dans les champs du monde entier.

Les outils de PROMMATA sont qualifiés de modernes car ils sont adaptés aux besoins de l’agriculteur d’aujourd’hui, et permettent d’utiliser les techniques et outils récents tels que la herse étrille ou les doigts sarcleurs Kress. Ils sont aussi particulièrement adaptés aux techniques agricoles respectueuses de l’environnement, comme par exemple la pratique du non labour ou la culture sur buttes.

PNG - 456 ko
Une autre caractéristique : le côté évolutif

« C’est en 1961 au mois de mars que j’ai parlé pour la première fois en public de l’évolution [...] Comme il n’est pas possible d’envoyer tous les paysans de brousse à l’école, ni même de placer un professeur derrière chacun d’eux, je pense que les machines agricoles polyvalentes, sont le meilleur moyen qui nous soit donné pour susciter chez eux le désir de progresser »
« La technologie évolutive en définitive est moins la mise en œuvre de moyens mécaniques simples et performants, qu’une nouvelle forme de justice sociale. Donner aux pauvres le moyen de s’élever par eux­ mêmes, avec leur travail, sans revendiquer, sans mendier, sans être à la charge de qui que se soit, et devenir ainsi les égaux des riches en dignité, c’est en effet un programme informel, contenu implicitement dans l’assemblage de quelques barres d’acier en 40x20 mi­dur. »
Jean Nolle, Machines Modernes A Traction Animale, pages 459 et 463

 Des outils pour des paysans et par des paysans

JPEG - 41.5 ko

Le MAMATA a toujours été demandé, réfléchi, essayé, mis au point, modifié, amélioré (et ce n’est pas fini) par les utilisateurs eux même. Ceux qui souhaitent participer se réunissent autour du groupe recherche, où paysans et artisans travaillent ensemble à l’amélioration du matériel. Le paysan arrive avec ses demandes, ses besoins, comme :"j’aimerai bien gagner du temps sur le désherbage manuel" ou encore "j’ai besoin d’un outil qui décompacte mon sol", le groupe discute et cherche une solution, l’artisan fabrique alors un premier prototype dans son atelier, qui est ensuite est testé sur les fermes des paysans du groupe recherche, dans différents sols et différentes conditions de cultures. On découvre alors tel ou tel point fort, tel ou tel point à améliorer, "c’est trop lourd", ou "trop fragile" etc... Alors, on reprend la discussion, puis quand on est d’accord le prototype retourne à l’atelier pour y être amélioré. Il faut ainsi plusieurs saisons et plusieurs lieux d’essais pour valider un nouvel outil, qui devra ensuite être validé par le C.A.Ainsi le résultat vient du terrain et ne sort pas d’un seul cerveau ou d’un bureau sans lien avec le terrain.

 Les différents porte-outils du MAMATA

La Kassine : le plus léger, polyvalent, et accessible, particulièrement adapté à des petites surfaces

JPEG - 53.8 ko

Le MATA : avec ses deux versions Matavigne et Matamaraichage. Porte-outils plus grand, destiné à des surfaces agricoles de plus d’un hectare

L’Ariana : un porte-outils de Jean NOLLE de taille intermédiaire qui aujourd’hui nécessite un "redéveloppement"

Le Polynol : un porte-outils de Jean NOLLE destiné aux grands cultures qui aujourd’hui a été remplacé par le MATA.

Il existe toute d’une gamme d’outils associés à ces porte outils pour réaliser tout type de travail agricole.

D’autres outils indépendants ont été développés par PROMMATA :

Le Rouleau Brise Fougères : Un jeu de trois rouleaux cage avec une limonière pour lutter contre les fougères de façon biologique.

PROMMATA est une association à but non lucratif, tous nos outils sont disponibles uniquement pour nos adhérents. De plus nous ne sommes pas des fabricants vendeurs de matériel, nous sommes une association de promotion de la traction animale. Nous faisons nos outils, à la demande des utilisateurs et de façon artisanale, mais n’étant pas dans une démarche commerciale nous ne faisons pratiquement pas de stock. Ainsi les délais peuvent parfois être un peu long. Du coup pensez à commander plusieurs mois en avance : en novembre pour le printemps, et en juin pour l’automne.
Si vous êtes intéressés ou avez des questions n’hésitez pas à nous contacter pour avoir toutes les informations nécessaires.

Cliquez ci dessous pour télécharger la brochure de présentation du MAMATA

PDF - 3.8 Mo

The MAMATA - Modern Draft Animal Agriculture Tools

 The MAMATA - Modern Draft Animal Agriculture Tools (Matériel Agricole Moderne A Traction Animale in French)

JPEG - 40.1 ko

One of PROMMATA’s missions is to develop and produce Modern Draft Animal Agriculture Tools. Following what Jean Nolle did during his whole life, PROMMATA wants to make available for farmers all around the world agricultural machinery that is modern, simple, modular and robust, in order to favor a sustainable, human scale, and environmental friendly agriculture.

 The MAMATA has three pillars : simplicity, modularity and robustness :

Simplicity. The complex tool alienates the human being while the simple tool frees him, this is the appropriate technology philosophy to which PROMMATA agree with. PROMMATA’s technology is on a human scale and the tools are within everybody’s reach, accessible as DIY or in any workshop everywhere in the world, users can easily adapt them to their own needs. Fabrication costs are reduced, putting the MAMATA at most of the world farmers reach. In spite of its simplicity these tools are particularly efficient and user friendly, thanks to many years of development achieved hand in hand with farmers.

GIF - 7.6 ko

Modularity. The tool-carriers can adapt to any crop (vine, vegetable, fruits, grain, wood…), to any technique (raised beds, flat, slope, with or without tilling…), and be pulled by any draft animal (horses, donkeys, oxen, mules, but also camels, zebu, elephants…). Thanks to its standardized attachment systems and metal parts, the user only need one tool carrier on which he can fix a whole array of tools, positioned and fixed according to his needs.

Robustness. The tools are built to last a lifetime, they are not designed for obsolescence. Before being offered for sale, tools and tool holders are tested for several years to make sure they are strong. That’s why the Kassine continues to work all around the world, year after year, for more than 20 years.
PROMMATA’s tools are considered modern because they have been adapted to the farmer’s needs of today. It allows him to implement modern techniques or tools, such as the chain harrow or the fingerweeder. They are also particularly adapted to environmental friendly agriculture techniques, such as no till or raised bed systems.

PNG - 456 ko
Another characteristic : the evolutionary side

“It was in March 1961 when I first talked in public about evolution […]. Since it’s not possible to send every bush farmer to school, or even to put a teacher on the back of each one of then, I think that modular agriculture machines are the best solution that we have to create with them the will to progress.”
“In the end, evolutionary technology is less the implementation of efficient and simple mechanic machines, than a new form of social justice. Giving to the poor the means to rise by themselves, with their work, without claiming, without begging, without being at the expense of anybody, and becoming equal in dignity to the rich : that was an informal program, implicitly contained in the assembly of a few medium-hard 40x20 steel bars.”
Jean Nolle, Machines Modernes A Traction Animale, pages 459 and 463

 Tools for farmers and by farmers

JPEG - 41.5 ko

The MAMATA has always been questioned, assessed, designed, tested, finalized, modified, improved (and it’s not over !) by the users themselves. The ones who participate gather in the research group, where farmers and craftsmen work together to improve the equipment. The farmer comes with his needs, such as “I want to save time on manual weeding” or “I need a tool to decompress my soil”, the group discusses it and looks for a solution, then the craftsman build in the workshop the first prototype, that is tested on the research group farmer’s farms, in different soils and ways of working. Then we identify the good points and the things that need improvement : “it’s too heavy”, “this part is too weak”… So we go back to talking, and when we agree the prototype go back to the workshop to make the improvements. Several seasons and test places are necessary to validate a new tool, but in this way the result really comes from the fields and not from an individual brain or an office with no link to reality.

 The MAMATA different tool carriers

The Kassine : the lightest, most modular, versatile, and affordable. Very adaptable to small scale agriculture

The MATA :, avec ses deux versions Matavigne et Matamaraichage. Porte-outils plus grand, destiné à des surfaces agricoles de plus d’un hectare

The Ariana : Jean NOLLE’s tool carrier, medium size, today it would need redevelopment

Le Polynol : Jean NOLLE’s tool carrier, for fields crops on big areas, today it would need redevelopment

PROMMATA is a non-profit making association, all our tools are available for our members only. If you’re interested, please contact us for more information.

Click here to download the MAMATA’s presentation brochure (in French).

PDF - 3.8 Mo

Techniques en Traction animale

Dans cette rubrique vous trouverez quelques conseils sous forme de documents et de vidéo, pour utiliser le MAMATA

Tout d’abord voici des fiches de culture pour quelques légumes courants. Elles ont été rédigées par nos formateurs pour exposer comment ils mènent ces culture en utilisant la Kassine.

Cultures de salades JPEG - 2.6 ko Cultures de carottes PNG - 4.2 ko Cultures de l’ail JPEG - 3 ko Cultures de pomme de terre GIF - 2.5 ko Cultures de courges JPEG - 3.1 ko Cultures des fèves et petits pois PNG - 8.1 ko Cultures de poireaux JPEG - 1.2 ko

Irrigation au goutte à goutte

Déserbage avec une association d’outils


Formations

L’association PROMMATA est reconnue comme organisme de formation à la DRTEFP depuis 1998 et propose de la formation à la culture attelée depuis 1997.

  • Les modules spécialisés sont dispensés par et chez nos formateurs : bioculteurs, dresseurs, porteur/débardeur professionnels, en Ariège, dans l’Aude et en Haute-Vienne.
  • Les journées techniques permettent à PROMMATA d’aller à la rencontre des adhérents, dans leur milieu, pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Vous pouvez aussi découvrir les témoignages des stagiaires, ou même laisser le votre si vous avez suivi une des formations !


International missions

For many years, following its founder Jean NOLLE, PROMMATA have been frequently called to intervene with agricultural development projects in countries with little or no industry, where rural populations have difficulties to reach food self-sufficiency. These demands came from framers groups who wanted to improve their working conditions, or from mediator NGO solicited by farmers .

Today, PROMMATA have intervened in 8 African countries, 2 Est-European and one in the Middle East ; along with many other punctual interventions over the world, and coordination missions between the previously opened workshop and the neighbour countries/regions asking for a workshop of their own. These experiences and the current NGO pending inquiries showed the necessity to set up PROMMATA’s international missions charter from which is taken the text below.

JPEG - 81.3 ko

For these cooperation programs, the association uses employed trainers. These interventions have a cost which is shared between all the players, in a solidarity and cooperation economy logic.

Our work is always part of a partnership with one or many NGO, and local partners (farmers group, associations, formation center, elected representatives, unions, …)

The past experiences in cooperation showed that only the small and well supervised projects have an opportunity to succeed. The implication of a local partner is fundamental, because if the technology is certainly easily transferable, it needs to be adapted to the social and cultural constraints of the concerned region. For this, the players need to work together, and be careful not to export the development logics aside with the production logics.

In the same line of thinking, it’s important to remind that the goal of the association is not to sell its own tool-holders and tools around the world. PROMMATA favor the autonomy, doing complete technology transfer. The equipment sent at the first mission is the only one sold (at the French price) ; it is used for the first tests, demonstrations and is a pattern for the local production.

Finally, when a partnership begins for a new project, the association suggests the setting of a convention, in order to study together the project feasibility and manage it. As every project is different, every convention is adapted on a case-by-case basis.

JPEG - 107.3 ko

he small farmers with who we cooperate and who are using the PROMMATA tools and techniques, participate to two evolutions :

  • The valuation of draft animals, in relation with the use of Modern Agricultural Machines for Draft Animals (MAMATA in French).
  • The implementation of new agricultural practices favouring environmental sustainability (soil and water conservation techniques).
Draft animals valuation

In the rich countries, the motorized mechanization of agriculture lead to the massive elimination of draft animals. Today’s farmer, bound hand and foot by a sophisticated technology, chemistry and genetic, work under the watchful eye of his banker. The secondary effects of this flurry of technology caused the bankruptcy of small farming and the loss of respect for the nourishing earth : subsidized productivism, soil destruction and water poisoning, mono-culture and loss of biodiversity, patent of living forms and food forgery, Etc.

This generalized industrialization instrumented by imperialist multinationals abandoned the poorest, who today only have their arms to farm (more than 80% of the world farmers work by hand, and very few of them produce more than what they need to reach food self-sufficiency).

Animal drawn agriculture could be the alternative to this non-sense, offering to the poorest the possibility to extend and diversify their cultivated land, while saving their strength and energy. Producing energy, draft animals can really help family agriculture, but an improvement of the breeding conditions, the working techniques, and the design of tools appropriated to the real farmers is needed.

Draft animals impose to work the soil smoothly. The partly traditional and regular practice of ploughing asks for a lot of strength, and creates a plow-pan that increases considerably the risks of erosion, especially in the sensitive lands. So based on its experiment, PROMMATA developed other ways to till and maintain the cultures with draft animals, from seeding to harvesting. Improving the soil’s life, increasing the part of land dedicated to truck farming, replacing most of the manual tasks by animal power (for example the zaï technique in Africa is extremely hard to put in place with the traditional daba and takes 2 to 3 weeks/ha, while it can be efficiently done with a Kassine and donkey in 3 days/ha), valuing direct seeding and raised beds, favouring water retention, and preventing soil erosion are asserts brought by modern draft animals agriculture.

The Kassine/Kanol, a tool-holder adapted to small draft animals

A specificity : versatility

The Kassine, a tool-holder designed mainly for truck farmers, can be pulled by every draft animal, whether with a draw-bar, thills, or traces. Thanks to its lightness, flexibility and adaptability, the Kassine is particularly efficient with donkey, and manageable by everybody (children, women, hobbyist...).

The Kassine also value donkey, giving them the opportunity to work in the fields. It is often the only animals that the poorest, mainly in the southern countries, can afford. Beast of burden above all, he participates without letting up to many tasks but is hardly used for tillage. Not strong enough to plough the fields, he is discredited and poorly maintained. Besides he is not taboo like horses or zebus and everybody can to lead him (in general women only have their arms to work their plots of land). Developing tools appropriated to his strength give to the poorest a lot of perspectives of production and work conditions improvement. And through this action, PROMMATA also contributes to improve the donkey population, his equipment and work utilization.

 Cooperation organization

The most important point in order to succeed in a development project is a good control by the local players and populations. Cooperation actions can only favor a sustainable development if only the local players take over the project right in the beginning, participating to the project organization and deciding by themselves its ways of progress.

PROMMATA commits to support the local players and keep exchanging with them till the achievement of the project, when they can be considered as autonomous. For the associations, the project is a success when it becomes sustainable.

Success : when the farmers and craftsmen master the new techniques and became autonomous. We stop talking about a project but popularization ; the pioneers start to train, in their turn, nearby communities who want to join this modernity.

Sustainable
 : when the all the sustainability point are certain : environmental, socio-economic, social, cultural, and financial sustainability.

So the project has successive steps, happening in a relatively short period of time, but still giving time to each player to liken these new discoveries.

JPEG - 190.1 ko

 Typical progress of the missions

1st step : Evaluation and partnership setting up.
Show and explanations on the MAMATA (PROMMATA’s tool-holders and tools) by the trainer sent on the spot.
Study of the local fabrication feasibility.
Search of key persons to insure the project’s continuity (agricultural trainers and craftsmen). The personal commitment of these persons is essential because they are the foundations necessary for the project realization.

2nd step : stay/formation in France : technology and know-how transfer
The formation organism PROMMATA welcome the future trainers and key persons met during the first mission, for two weeks in general. During this period of time they are supervised by PROMMATA’s technicians and trainers.

One interesting aspect about the MAMATA’s credibility is the feeling to belong to a network. The new trainers realize that common techniques, applied with the same tools, link farmers from all around the globe.

The formation programs are adapted to the specific needs of each person, but always have a common base including : the tools standardized fabrication (plans, jigs...), tillage techniques with the MAMATA, agriculture techniques without ploughing, breeding, use, care and equipments of donkeys...
A competence certification is given to the interns/trainers at the end of their formation.

3rd step : back to the country, strengthen the experience

The goal of this step is to finalize the know-how transfer, last step before the project autonomy, now carried on by the local players : PROMMATA’s trainer goes back to the country.
This third mission allows to :
Finalize the workshop if necessary
Ensure the quality of the first tool-holders and tools made by the workshop
Assist and strengthen the agriculture trainers
Debrief with the first MAMATA users, on the difficulties causes by the changes bought by the project.

However, at this stage, the sustainability of the project is not ensured, whatever comes out from the last evaluation. Many factors can slow down, or even shut down the pioneers will. So monitoring missions are necessary in order to back up the local players, during the period of time necessary to implement real stability conditions, establishing in their habits the new techniques and spreading them through their own country.

JPEG - 78.5 ko

 Conclusion

The goal of this condensed text was to expose and precise the spirit and details of PROMMATA’s interventions abroad ; however, we are aware that every project is above all a human adventure and is always unique.

So this chart is a very first step in our partnership, allowing us to plan together in the best conditions, the start of our common project.

Link to some international missions
Madagascar mission
JPEG - 5.5 ko
Burkina Faso mission
JPEG - 4.1 ko
Niger mission
JPEG - 5.2 ko
Algeria mission
JPEG - 6.6 ko
Mali mission
JPEG - 4.8 ko
Morocco mission
JPEG - 8 ko

Missions internationales

Depuis plusieurs années, et à la suite de son inspirateur et créateur Jean NOLLE, l’association PROMMATA est régulièrement sollicitée pour intervenir sur des projets de développement agricole dans les pays peu ou pas industrialisés où les populations rurales peinent à atteindre l’autosuffisance alimentaire. Ces demandes peuvent être formulées par des groupements de paysans qui veulent améliorer leurs conditions de travail, ou par des ONG intermédiaires qui ont été sollicitées par des paysans.

A ce jour, PROMMATA a réalisé des interventions complètes dans 8 pays d’Afrique, deux d’Europe de l’Est, un au Moyen Orient ; ainsi que de nombreuses autres plus ponctuelles partout dans le monde, et des missions de coordination entre ateliers précédemment ouvert et les pays/régions voisines demandeuses de la même chose. Ces expériences et les demandes d’ONG en attente ont fait apparaître la nécessité de la mise en place d’une Charte des missions internationales de PROMMATA, dont voici des extraits.

JPEG - 81.3 ko

Dans le cadre de ses actions de coopération, l’association fait appel à des techniciens salariés ; ces interventions ont un coût qui est réparti entre tous les acteurs dans une logique d’économie solidaire et d’entraide.

Notre travail s’inscrit toujours dans un cadre partenarial avec une ou plusieurs ONG et des partenaires locaux (groupements paysans, associations, centre de formation, élus, syndicats,…)

Les expériences en matière de coopération prouvent que seuls les petits projets bien encadrés ont des chances de réussite ; en ce sens l’implication d’un partenariat local est fondamental car si les technologies sont transférables, elles doivent s’adapter aux contraintes sociales et culturelles de la région concernée. Pour cela tous les acteurs doivent travailler ensemble dans la vigilance de ne pas exporter les logiques de développement avec les logiques de production.

Dans un même ordre d’idée, il est important de préciser que l’objectif de l’association n’est pas de vendre des porte-outils et des outils de sa fabrication à travers le monde. PROMMATA favorise l’autonomie en opérant un transfert complet de technologie. L’outillage envoyé à la 1ère mission est le seul vendu au prix français ; il sert aux premiers essais et démonstrations, c’est le modèle pour une fabrication locale.

Enfin, lorsqu’un partenariat commence pour un nouveau projet, l’association propose la mise en place d’une convention afin de déterminer ensemble la faisabilité du projet ; comme chaque situation est unique, chaque convention est adaptée au cas par cas.

JPEG - 107.3 ko

Les paysans-cultivateurs avec lesquels nous coopérons et qui utilisent les outils et techniques PROMMATA, participent à 2 phénomènes :
d’une part la valorisation des animaux de trait en relation avec l’utilisation d’un Machinisme Agricole Moderne A Traction Animale, le MAMATA.
d’autre part la mise en œuvre de nouvelles pratiques agricoles favorisant la durabilité environnementale (pratique des techniques de conservation des eaux et des sols).

La valorisation de la traction animale

Dans les pays riches la mécanisation motorisée de l’agriculture a conduit à l’élimination massive des animaux de trait ; aujourd’hui l’exploitant agricole, pieds et poings liés par une technologie sophistiquée, chimique et génétique, travaille sous l’œil attentif de son banquier. Les effets secondaires de ce débordement
technologique ont causé la faillite de l’agriculture paysanne et la perte du respect de la terre nourricière : productivisme subventionné, destruction des sols et empoisonnement des eaux, monocultures et perte de la biodiversité, brevetage du vivant et falsification alimentaire etc…

Et cette industrialisation généralisée instrumentée par des multinationales impérialistes a abandonné les plus pauvres qui n’ont, aujourd’hui, que leurs bras pour cultiver. (plus de 80 % des paysans du monde travaillent à la main et très peu dépassent le stade de l’autosuffisance alimentaire).

La traction animale peut être l’alternative à ce non-sens en offrant aux plus démunis la possibilité d’agrandir et diversifier les surfaces cultivées, tout en économisant la force et l’énergie humaine.

La traction animale, productrice d’énergie, peut aider considérablement l’agriculture familiale mais elle implique une amélioration des conditions d’élevage et d’utilisation des animaux de trait, et une conception de l’outillage appropriée aux vrais besoins des cultivateurs.

La traction animale permet un travail en douceur de la terre. La pratique semi traditionnelle et régulière du labour, tout en demandant une grande force de traction, crée une « semelle de labour » augmentant considérablement les risques d’érosion dans les zones fragiles.

L’expérience de PROMMATA a permis de mettre en pratique d’autres façons de préparer le sol et entretenir les cultures, avec les animaux, du semis aux récoltes. Améliorer la vie du sol et augmenter les surfaces cultivées en production maraîchère et fruitière, remplacer le maximum de travaux faits à la main par la force animale (ex : le zaï1 extrêmement pénible à mettre en place à la daba2, peut être effectué en 4/5 jours à l’hectare), valoriser les semis directs et les cultures sur billons, favoriser la rétention des eaux et empêcher l’érosion des sols sont les atouts apportés par la traction animale moderne.

La Kassine/Kanol, un porte-outils adaptable aux petits animaux de trait


Une caractéristique : sa polyvalence

La Kassine, porte-outils des maraîchers, peut être tirée par tous les animaux, au timon, aux brancards ou aux traits souples. Grâce à sa légèreté, sa souplesse et son adaptabilité, elle est particulièrement efficiente avec les ânes tout en étant utilisable par tous (enfants, femmes, amateurs,…)

La Kassine valorise l’âne en lui permettant de travailler aux champs. Il est souvent le seul animal que les plus pauvres, dans les pays du sud en particulier, peuvent se payer. Animal de somme avant tout, il participe, souvent sans répit, à de nombreuses tâches mais n’est que rarement utilisé dans les travaux du sol. Pas assez robuste pour labourer, il est souvent déconsidéré et mal entretenu. Par ailleurs, iI n’est pas tabou comme le cheval ou le zébu et tout le monde peut le mener (en général les femmes n’ont que leurs bras pour travailler leurs parcelles de cultures). En mettant des outils appropriés à sa force on donne des perspectives de production et d’amélioration des conditions de travail aux plus démunis. Par cette action, PROMMATA contribue à l’amélioration du cheptel asin, de son équipement et des conditions d’utilisation.

  L’ORGANISATION DE LA COOPÉRATION

Le facteur primordial dans la réussite d’un projet de développement est la maîtrise de ce projet par les acteurs et populations locales. Les actions de coopération ne peuvent favoriser un développement durable qu’à condition incontournable que les partenaires locaux s’approprient le projet dès son commencement ; ils participent à l’organisation du projet et décident eux-mêmes les termes de sa progression.

PROMMATA s’engage à les soutenir et continuer les échanges jusqu’à l’aboutissement du projet, et donc jusqu’à l’autonomie du ou des partenaires locaux. Pour notre association, un projet est abouti lorsqu’il est devenu durable.

Abouti  : lorsque paysans et artisans maîtrisent les nouvelles pratiques et sont devenus autonomes. On ne parle plus de projet mais de vulgarisation ; ces pionniers forment, à leur tour, les communautés voisines désireuses d’intégrer cette modernité.

Durable : lorsque les aspects essentiels de la durabilité sont assurés : durabilités environnementale, socio-économique, sociale et culturelle, et enfin la durabilité financière.

Le projet se déroule donc, par étapes successives et dans une période relativement courte mais en laissant le temps à chaque acteur d’intégrer la réalité de ces nouvelles découvertes.

JPEG - 190.1 ko

 Schéma type et chronologie des missions

• 1ère phase : Évaluation et mise en action des partenariats.
démonstration et explications sur le MAMATA par le formateur envoyé sur place ;
étude des possibilités de fabrication locale ;
s’assurer de personnes ressources pour la continuité du projet (formateurs agricoles et artisans). L’investissement des personnes ressources est essentiel car elles sont les fondations de la concrétisation du projet.

Cette évaluation permet aux opérateurs, aux financeurs et à la population locale de réfléchir à la question de la durabilité du projet ; la durabilité financière (autonomie par rapport aux financiers extérieurs au pays) dépend des possibilités locales en micro-crédits alloués aux petits paysans qui veulent s’équiper.

• 2ème phase : Séjour/formation en Ariège : transfert de technologie et de savoir-faire.
L’organisme de formation PROMMATA accueillera les futurs formateurs, personnes ressources sensibilisées à la 1ère mission, pour 2 semaines en général, durant lesquelles ils seront encadrés par les techniciens et formateurs de PROMMATA.

Un des aspects intéressants concernant la crédibilité du MAMATA est le sentiment d’appartenance à un réseau. Les nouveaux formateurs constatent que des techniques communes appliquées avec un même matériel relient les paysans de différents coins du monde.

Les programmes de formation sont établis en fonction des besoins spécifiques mais concernent la fabrication standardisée des outils (gabarits, plans), le travail du sol avec le MAMATA, la culture sans labour, l’utilisation, l’élevage, les soins et les équipements pour les ânes …
Un certificat de compétences est remis aux stagiaires/formateurs à l’issue de leur apprentissage.

• 3ème phase : Après le retour au pays, la consolidation des acquis.
L’objet de cette étape est la finalisation du transfert des savoir-faire, dernière marche avant l’autonomie du projet, porté dorénavant par les acteurs locaux : le formateur PROMMATA retourne chez eux.
Cette 3ème mission permet de :
finaliser l’atelier si nécessaire
s’assurer de la qualité de fabrication des premiers porte-outils fabriqués par l’atelier
assister et consolider les formateurs agricoles
faire le point avec les premiers utilisateurs du MAMATA. sur les difficultés causées par les changements que le projet engendre

Cependant, à ce stade, la pérennité du projet n’est pas acquise quelques soient les éléments d’évaluation. De nombreux facteurs peuvent freiner, voir saborder la bonne volonté des pionniers ; aussi, des missions de suivi sont nécessaires afin de seconder les acteurs locaux, le temps pour eux d’installer les réelles conditions de stabilité en inscrivant, dans leurs habitudes, les nouvelles pratiques et en les divulguant dans leur propre pays.

JPEG - 78.5 ko

  EN CONCLUSION

Ce texte condensé a pour objectif de préciser et d’expliquer l’esprit et les modalités qui régissent les interventions de PROMMATA sur le plan international ; cependant, nous sommes conscients que chaque projet est avant tout une aventure humaine toujours unique.
Cette charte est donc une toute première étape dans notre partenariat ; elle nous permet de d’organiser ensemble, dans les meilleures conditions, le démarrage de notre projet commun

Liens vers différentes missions internationales
Mission à Madagascar
JPEG - 5.5 ko
Missions au Burkina Faso
JPEG - 4.1 ko
Mission au Niger
JPEG - 5.2 ko
Mission en Algérie
JPEG - 6.6 ko
Mission au Mali
JPEG - 4.8 ko
Mission au Maroc
JPEG - 8 ko

Annuaire et portraits d’utilisateurs

CARTE DES UTILISATEURS

Sur cette carte, les utilisateurs proches de chez vous :

Voici une première version de l’annuaire de la traction animale agricole, qui regroupe tous les utilisateurs d’animaux attelés pour les travaux agricoles : maraîchers, jardiniers, amateurs, viticulteurs, prestataires de service, association, agriculteurs, paysans,...
Plus de 230 personnes ont déjà rejoint le projet, pour entrer plus facilement en contact, échanger au sujet des techniques, du matériel, des astuces, des animaux...

Vous pouvez vous aussi rejoindre le réseau et vous inscrire à l’annuaire, en suivant ce lien.

Il existe aussi un annuaire en Espagne réalisé par l’association ANTA - La Esteva visible sur leur site ici. Nous travaillons ensemble en ce moment pour nous accorder et créer une carte internationale.

Si vous vous êtes inscrit dans l’annuaire mais que votre nom n’apparaît toujours pas sur la carte, pas de souci ! C’est que nous n’avons pas encore mis la carte à jour... et ça ne saurait tarder.

- Dernière mise à jour : 25 avril 2016

Pour faire apparaître la légende de la carte, cliquez sur la flèche à gauche du titre...

S’INSCRIRE A L’ANNUAIRE

Il est souvent difficile de connaître et de situer ses voisins travaillant en traction animale. C’est le retour que de nombreuses personnes font remonter à PROMMATA.

L’association met en place un annuaire répertoriant les fermes en traction animale, qu’ils soient agriculteurs, paysans, jardiniers, particuliers, prestataires de service, jeunes installés ou associations, et ceci dans l’idée de favoriser les échanges et les rencontres au sujet des différentes techniques, des trucs et astuces, du matériel, des itinéraires de culture, du dressage des animaux, du menage, etc.

Une carte interactive, première version de ce carnet d’adresse, avec plus de 230 inscrits déjà, est, publiée sur le site internet de PROMMATA. Une fois inscrit, il est toujours possible de modifier ou de supprimer des données de l’annuaire, en faisant signe à l’association.

Pour être intégré à l’annuaire, vous pouvez remplir le formulaire ci dessous ou cliquer sur ce lien.

TÉMOIGNAGES

PROMMATA vous présente ses formateurs et vous fait partager les expériences de ses adhérents, si vous voulez faire connaître vos projets, contactez-nous.


La ferme de Flaceleyre JPEG - 5.2 ko La ferme des colibris JPEG - 4.3 ko Les ânes au travail à Labarthe JPEG - 3.8 ko Menage des chevaux de trait JPEG - 13 ko
La Ferme de Bonzom JPEG - 11.2 ko La ferme de Bodliguen JPEG - 3.6 ko L’association Plat’âne JPEG - 4.4 ko Expérience dans les Pyrénées JPEG - 23.3 ko
Des fleurs en traction animale JPEG - 17.6 ko Traction animale en montagne JPEG - 22.4 ko Les Jardins Maraîchers du Tot JPEG - 20.6 ko La Rigole en Loire-Atlantique JPEG - 23.9 ko
Les jardins d’Illas JPEG - 34.7 ko


Anuario y retratos de usuarios

MAPA DE LOS USUARIOS

Los usuarios de tracción animal en su entorno :

Aquí está una primera versión del anuario de la tracción animal agrícola, que junta todos los que trabajan con animales de tiro para tareas agrícolas : horticultores, jardineros, aficionados, viticultores, suministradores de servicios, asociaciones, agricultores, campesinos…

Más de 230 personas ya han integrado el proyecto, para poder ponerse en contacto, intercambiar sobre técnicas, herramientas, astucias, animales…

Usted también puede integrar el red inscribiéndose en el anuario haciendo clic en este enlace.. La versión en francés está aquí.

También existe un anuario en España hecho por la asociación ANTA - la Esteva aqui. Estamos trabajando en coordinarnos para hacer una mapa internacional juntos.

Si se ha inscrito en el anuario pero que su nombre todavía no aparece en la mapa, ¡ no preocupase ! Es que todavía no hicimos la puesta al día… y que vamos a hacerlo dentro de poco. También si quiere cambiar sus informaciones, añadir cosas, o borrar todo, puede contactar la asociación con el formulario de contacto

Ultima puesta al día : 25 de abril 2016

Si quiere visualizar la leyenda, haga clic en la flecha a la izquierda del título…

INSCRIBIRSE AL ANUARIO

Muchas veces es bastante difícil conocer y situar sus vecinos que trabajan con tracción animal, es una de los comentarios que suele escuchar Prommata. Entonces hicimos este anuario para listar los que practican tracción animal, cual que sea su actividad, que sean agricultores, campesinos, jardineros, suministradores de servicios, jóvenes justo instalados o asociaciones, con la idea de favorecer los intercambios sobre las técnicas, herramientas, astucias, animales…

Para estar en el anuario puede completar este formulario abajo o hacer clic en este enlace

TESTIMONIOS

PROMMATA le presenta sus formadores y comparte los proyectos de sus socios. Si quiere presentar su proyecto contáctanos.


La ferme de Flaceleyre JPEG - 5.2 ko La ferme des colibris JPEG - 4.3 ko Les ânes au travail à Labarthe JPEG - 3.8 ko Menage des chevaux de trait JPEG - 13 ko
La Ferme de Bonzom JPEG - 11.2 ko La ferme de Bodliguen JPEG - 3.6 ko L’association Plat’âne JPEG - 4.4 ko Expérience dans les Pyrénées JPEG - 23.3 ko
Des fleurs en traction animale JPEG - 17.6 ko Traction animale en montagne JPEG - 22.4 ko Les Jardins Maraîchers du Tot JPEG - 20.6 ko La Rigole en Loire-Atlantique JPEG - 23.9 ko
Les jardins d’Illas JPEG - 34.7 ko


Documentation et Bibliographie

Jean NOLLE

"Machines Modernes A Traction Animale : Itinéraire d’un inventeur au service des petits paysans" AFDI L’Harmattan, GRET, 1986. JPEG - 58 ko

Vous pouvez commander ce livre auprès de PROMMATA

PDF - 160.8 ko

Pour plus d’informations sur l’association, sur la traction animale moderne et les outils MAMATA, les documents suivants (pdf) sont disponibles en cliquant dessus :

 Documentation technique sur le MAMATA

  • Brochure de présentation du MAMATA
    PDF - 3.8 Mo
  • Fiche technique du MATAVIGNE
    PDF - 1 Mo
  • Fiche technique viticulture en TA - Travail du sol avec le MATAVIGNE
    PDF - 2.3 Mo
  • Fiche technique viticulture en TA - Données économiques
    PDF - 351.6 ko
  • Fiche technique culture courges
    PDF - 519.5 ko
  • Fiche technique culture carottes
    PDF - 172.4 ko
  • Fiche technique culture fèves et petits pois
    PDF - 199.3 ko
  • Fiche technique culture pommes de terre
    PDF - 209.1 ko
  • Fiche technique culture poireaux
    PDF - 65.9 ko
  • Fiche technique culture ail
    PDF - 93.3 ko
  • Fiche technique culture salade
    PDF - 176.3 ko
  • Notice de montage de la KASSINE
    PDF - 549.8 ko
  • Posters sur la traction animale réalisés dans le cadre du salon Tech&Bio 2011
    PDF - 4.4 Mo
  • Les Fiches Thématiques : Des agriculteurs bios partagent leur savoir-faire
    PDF - 3.1 Mo

 Organisme de formation

  • Charte des missions internationales

En Français

PDF - 111.7 ko

En anglais

PDF - 78.1 ko
  • Manuel de traction animale moderne - maraîchage
    PDF - 8.3 Mo

Plus d’infos : http://biotacc- project.com

  • Calendrier de formation 2016
    PDF - 273.1 ko

 Presse - Médias

Dossier de presse (Cliquez pour télécharger)

  • Dossier de presse PROMMATA 2013
    PDF - 1.3 Mo

Photos

Clic gauche sur la photo pour l’agrandir et Clic droit puis "Enregistrer l’image sous" pour l’enregistrer en taille réelle sur votre ordinateur.


Revue de presse

 LIENS

Terre vivante 16/12/2014

Village Magazine 15/12/2014

Percheron International 28/11/2014

Compte rendu de la 1ère Journée d’innovation Hippomobile Romagne 02/08/2014

Village Magazine 26/11/2004 PROMMATA au Burkina

Page Wikipedia sur Jean NOLLE Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Nolle de Wikipédia en français (auteurs)

 INTERVIEWS

Reporterre
Pourquoi la traction animale est-elle moderne ?

Rcf radio
Nature et progrés La Traction Animale Guillaume Kédryna en invité

Biocybèle 2015
LA TRACTION ANIMALE MODERNE

 ARTICLES

Sabots Magazine
La diversité du maraîchage
Pour visualiser l’article Cliquez-ci dessous

PDF - 1.8 Mo

Les 4 saisons du jardin bio
Un âne pour mon sol
Pour visualiser l’article Cliquez-ci dessous

PDF - 1.6 Mo
PDF - 847.7 ko

Le paysans d’auvergne
Pour maintenir son activité, Prommata réduit sa structure et développe ses formations
Pour visualiser l’article Cliquez-ci dessous

PDF - 2.5 Mo

Silence
Prommata, 25 ans au service de l’agroécologie !
Pour visualiser l’article Cliquez-ci dessous

PDF - 167.4 ko

Nature et progrés
Prommata : 25 ans au service de l’agroécologie
Pour visualiser l’article Cliquez-ci dessous

PDF - 509.6 ko

Confédération Paysanne du Gers Novembre/Décembre 2014
S’atteler à l’agriculture de demain
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 2.7 Mo

Fête de la vache nantaise
Chevaux et boeuf attirent encore la traction animale
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 2.8 Mo

Le paysans d’Auvergne
Les matériels se modernisent
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 1.8 Mo

Travaux & Innovations
La traction animale au rendez-vous
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 531.4 ko

La Dépeche
Le préfet en visite à Prommata
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 88.4 ko

Ariege News
Préparation de la rentrée à Prommata
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 93.7 ko

Sabots
Traction animale : bien et où se former ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 19.8 ko

Terre et Humanisme
Le règne animal ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 62.3 ko

Sabots
La traction animale sur les chantiers de l’innovation ...L’Ariègeois Magazine
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 98.1 ko

L’Ariègeois Magazine
Dynamisme : PROMMATA, le retour ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 92 ko

Biofil
Le renouveau de la traction animale ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 85 ko

Hippo News
Stages en agriculture à traction animale ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 54.7 ko

Biocontact
Dossier sur la traction animale ..
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 55.9 ko

La Dépêche du Midi
Un outillage agricole à la portée de tous ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 70.6 ko

Les cahiers de l’âne
Dans le respect de la terre ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 87 ko

Sabots
PROMMATA ouvre ses portes ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 62.1 ko

Passion Âne
PROMMATA jardine avec les ânes ! ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 67.4 ko

Biocontact
Le vin et la bio : la traction animale dans les vignes ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 72.7 ko

La Dépêche du Midi
Artigat : en stage pour mieux exploiter l’âne de trait ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 66.1 ko

Biocontact
Simplicité volontaire : la traction animale moderne pour une agriculture de qualité ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 77.9 ko

Dire Lot
Ecologie : les jardins d’Escayrac ou l’art de courtiser la terre ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 74.4 ko

Valériane
Le maraîchage en traction animale grâce à la Kassine ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 51.1 ko

Les cahiers de l’âne
La traction animale avec un âne ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 49.4 ko

La Dépêche du Midi
Formation à "La Barthe" aux techniques et pratiques bio à traction animale ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 66.1 ko

Sabots
Du 10 au 15 avril, l’Association des Traits Poitou-Charentes organisait ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 72.9 ko

La Dépêche du Midi
Rencontre à Rimont et partage de savoir-faire entre l’association PROMMATA ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 67.6 ko

Friture
Créée il y a plus d’une décennie par 4 agriculteurs ariégeois visionnaires ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 87.9 ko

Silence
Tracteur ou cheval ? Même avec un pétrole bon marché, le bilan ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 73.9 ko

Politis
En Ariège, l’association PROMMATA fait la promotion de la traction animale ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 81.9 ko

La Dépêche du Midi
Partenariat : l’association PROMMATA a mené une mission sur l’île ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 65.5 ko

L’Avenir Agricole
A l’occasion du Colloque international sur la traction animale qui vient de se tenir ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 65.8 ko

Sabots Magazine
L’histoire de PROMMATA au Burkina Faso démarre au coeur du Limousin ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 84.4 ko

Les 4 Saisons du Jardinage
Imaginez une technique de culture simple à mettre en oeuvre, où le désherbage ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 78.8 ko

Le Monde Libertaire
Traction animale : pas si bête que ça ! ...
Pour visualiser l’article Cliquez ci-dessous

PDF - 83 ko

Annonces

Nos petites annonces sont gratuites et réservées aux adhérents de PROMMATA.

Vous êtes adhérent et souhaitez passer une annonce sur le site ?

Envoyez-nous un mail avec votre nom, votre numéro de téléphone, le texte de votre annonce et une photo si vous le souhaitez, ou contactez-nous par téléphone ou courrier.

Votre annonce sera publiée après validation de PROMMATA.

Les Annonces

Vous pouvez cliquer sur les annonces ci-dessous pour les consulter :

Formation permaculture et traction animale

Recherche Terre

Vend cadre de Polynol 100€

Vend tombereau basculant

Vend matériel ancien

Echange d’aide au travail

Vend 2 Percheronnes

Cherche batteuse manuelle


Articles les plus récents

mardi 26 avril 2016
par  GuillaumeCoudray

Inscribirse al anuario

INSCRIBIRSE AL ANUARIO
Muchas veces es bastante difícil conocer y situar sus vecinos que trabajan con tracción animal, es una de los comentarios que suele escuchar Prommata. Entonces hicimos este anuario para listar los que practican tracción animal, cual que sea su actividad, que sean (...)

mercredi 6 avril 2016
par  Margot COLLA

Quinzaine de la traction animale agricole

La FR CIVAM de la Bretagne et le CIVAM du Finistère (29) organise cette année une Quinzaine de la Traction Animale Agricole, du 16 au 30 avril 2016.
Quatre rendez-vous sont donnés pour découvrir différentes manières d’utiliser la traction animale dans une ferme. Au programme : visite d’expérience, (...)

mercredi 23 mars 2016
par  GuillaumeCoudray

Les nouveaux t-shirts Prommata

Depuis le temps qu’on en parlait et qu’on les attendait, ils ont fini par arriver, voici les nouveaux T-shirts Prommata !
S’ils ont pris autant de temps c’est surtout parce que ce ne sont pas des t-shirts banals. Nous avons pris soin de chercher à avoir des t-shirts qui soient en accord avec notre (...)

mercredi 23 mars 2016
par  GuillaumeCoudray

Formations recherche – travail du métal

Cette année nous avons inauguré un nouveau type de formation, la formation recherche - travail du métal. L’objectif pour les stagiaires était d’approfondir ses connaissances en travail du métal, tout en réalisant un nouveau prototype pour l’association.
Pour cette première réalisation/session nous (...)

mardi 22 mars 2016
par  GuillaumeCoudray

Formation permaculture et traction animale

Un adhérent organise une formation permaculture et traction animale dans l’Indre et Loire en mai prochain.
Au programme, réalisation de buttes permanentes à l’aide d’outils Prommata, débardage, transports sur la ferme, hersage des prairies.
On a toujours besoin d’animaux de trait sur une ferme même (...)

CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don